USA/ SOCIAL/ CANNABIS : processus de légalisation médicale et récréative du cannabis aux USA (société puritaine par excellence)
29 août 2019  >  By:   >  A LA UNE, INFORMATIONS GENERALES  >  1 comment   //   85 Views

 

« Malgré la légalisation, les ventes de cannabis reculent en Californie : Alors que la légalisation du cannabis récréatif est intervenue en 2018 dans le plus grand Etat américain, les ventes ont pourtant reculé à cause du prix et des freins administratifs. Et si la légalisation du cannabis n’était pas l’Eldorado promis? Alors que de nombreuses études faisaient état de marchés colossaux et de rentrées fiscales en conséquence, l’impact de la légalisation pourrait être plus limité que prévu: en Californie où la commercialisation du cannabis récréatif est légale depuis 2018, c’est même l’inverse qui s’est produit. 

Selon une étude de BDS Analytics, les Californiens ont dépensé en 2018, 2,5 milliards de dollars pour se procurer légalement du cannabis contre 3 milliards en 2017, année où seul le cannabis thérapeutique était autorisé cette année-là. Résultat: les recettes fiscales tirées de la vente de cannabis sont bien en-deçà de celles espérées ».

 

Image associée

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "us, marijuana, cannabis, legalization, usa, maps, 2018, 2019"

 

1 – Aux États-Unis, le «business» du cannabis légalisé en plein essor

 

INFOGRAPHIES – Dès le 1er janvier 2018, la loi légalisant le cannabis à usage récréatif prendra effet en Californie. Il s’agit du huitième État américain à franchir ce pas. Le Figaro fait le point. Le jour du nouvel an, la loi légalisant le cannabis à usage récréatif, votée en 2016, se concrétise en Californie et pourrait permettre à l’État de s’imposer comme le plus gros marché mondial de l’herbe planante. Le grand État de l’Ouest américain avait déjà été pionnier de la marijuana à usage médical aux États-Unis, l’autorisant dès 1996. Vingt-deux autres États ont légalisé cette drogue uniquement à des fins médicales.

 

Résultat de recherche d'images pour "Colorado state, cannabis, marijuana, shops, Colorado"

 

Le Colorado a été le premier à voter, en 2012, en faveur de cet amendement sur l’usage récréatif, suivi de Washington. «Désormais, je ne me sens plus comme un criminel lorsque je fume de l’herbe», déclare Matt Johns, un jeune de Boulder, une ville au nord-ouest de Denver, la capitale du Colorado. Dans ces deux États, dès 2014, les adultes (plus de 21 ans) ont ainsi obtenu le droit d’acheter du cannabis dans des magasins accrédités en quantités limitées.

 

Dans six États, un résident peut se procurer 28 grammes. Seul le Maine autorise la possession de 75 grammes et dans le Massachussets les habitants ont le droit de stocker 280 grammes chez eux et 28 grammes en public. L’usage récréatif est autorisé seulement dans un lieu privé et non dans la rue et les plans de culture doivent être recensés dans un fichier central informatisé. «Personne ne nous interpelle si l’on fume à l’extérieur. Nous n’avons pour l’instant pas de lieux réservés aux fumeurs de cannabis comme les coffee shops mais je pense que cela viendra dans le futur», ajoute Matt Johns.

 

Résultat de recherche d'images pour "Colorado state, cannabis, marijuana, shops, Colorado"

 

Au niveau fédéral, la marijuana est tout de même reconnue comme une substance dangereuse de catégorie 1 au même niveau que l’héroïne et au-dessus de la cocaïne. La consommation de cannabis est interdite par les autorités fédérales mais Donald Trump a assuré laisser la prérogative aux États. L’Alaska et l’Oregon ont légalisé la marijuana à usage récréatif respectivement en 2014 et 2015.

 

Dans le même temps que l’élection du 45e président américain, le 8 novembre 2016, la Californie, le Maine, le Nevada et le Massachusetts, ont dit «oui» au cannabis légal. Seule la Californie est dans l’attente d’une commercialisation légale via des magasins spécialisés. Le 8 décembre, l’État de la côte ouest a ouvert une plateforme en ligne permettant de recueillir les demandes de licences des entreprises désireuses de travailler dans le cannabis à partir du 1er janvier 2018.

 

Des villes comme San Francisco, San Diego et San José ont déjà émis les permis pour que les commerçants concernés puissent démarrer les ventes dès les premières heures de 2018. Los Angeles, en revanche n’a pas encore attribué les licences: les premières demandes ne seront traitées qu’à partir du 3 janvier.

 

Image associée

 

_ Un boom économique

Dans le Colorado, où les premières ventes ont eu lieu en 2014, le marché du cannabis a créé 18.000 emplois à temps plein en trois ans. Les ventes ont engendré des recettes fiscales colossales, des taxes étant prélevées sur la vente de cannabis. La première année, l’État a imposé une taxe de 30%. Ce nouveau commerce lui a rapporté 50 millions de dollars et une augmentation du tourisme. Au total, les taxes prélevées en un an ont rapporté 30 millions de dollars de trop, explique l’Obs. 

 

Résultat de recherche d'images pour "Colorado state, cannabis, marijuana, shops, Colorado"

 

Selon la Constitution du Colorado, qui prévoit un motant maximal d’impôts percevable par l’État, le surplus a dû être reverser au contribuable. Le gouvernement avait été contraint de restituer 7,63 dollars aux habitants. Pour la Californie, les enjeux financiers sont énormes: l’État prélèvera 15%, plus une taxe sur les ventes de 10%, et la plupart des villes imposeront également une taxe municipale de 2 à 10%.

 

C’est dans le Nevada que les consommateurs achètent le plus de cannabis légal d’après les chiffres du site Marijuana business daily. Les dispensaires du cinquième État à avoir légalisé la marijuana à des fins récréatives ont vendu pour 27 millions de dollars d’herbe lors du premier mois de ventes en juillet 2017.

 

Résultat de recherche d'images pour "Oregon state, cannabis, marijuana, shops, Oregon"

 

C’est presque le double du chiffre d’affaires au cours du premier mois de ventes dans l’Oregon (14 millions) et plus de sept fois le montant enregistré par l’État de Washington (3,8 millions). Selon une étude Arc View Market Research, les Nords-Américains ont dépensé 6,7 milliards de dollars en 2016 en cannabis légal. C’est 34% de plus par rapport à 2015.

 

Par  Morgane Rubetti/ Service Infographie / Publié le 29/12/2017 à 19:39

 

http://www.lefigaro.fr/international/2017/12/29/01003-20171229ARTFIG00242-aux-etats-unis-le-business-du-cannabis-legalise-en-plein-essor.php/

 

Image associée

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "légalisation cannabis, usa"

 

2 – Les états US qui légalisent en 2019

La liste des états Américains qui disposent d’une régulation du Cannabis à usage social s’allongera en 2019. Histoire de continuer dans un esprit léger en ces fêtes de Noël, Le Cannabiste vous propose une liste alléchante mais non exhaustive des états Américains qui devraient légaliser le Cannabis aux USA ‘l’an qué ven‘ comme on dit en Provence. C’est le quart d’heure madame soleil.

 

Résultat de recherche d'images pour "united state, cannabis, marijuana, shops, usa"

 

La beauté des États unis c’est précisément qu’il s’agit d’états et que chacun de ces états possède l’équivalent d’une législation nationale en matière de weed. Ainsi, même lorsque l’état fédéral, le grand état du dessus, décide que c’est possible depuis Washington, chacun des états du pays est libre de réguler chez lui comme il l’entend. C’est valable pour différentes choses comme par exemple la réglementation routière, la vente des armes et valable aussi pour la légalisation ou pas du Cannabis. 

À présent voyons ce qui est attendu dès l’année prochaine en matière de légalisation US dans les états où manifestement ça bouge.

 

Image associée

 

_ Connecticut

D’après le gouverneur de l’état le démocrate Ned Lamont, « Le temps est venu de légaliser la marijuana » Dans cette vidéo de 17 minutes en Anglais il explique les raisons de son choix. Le sénateur revient également sur l’absurdité de la théorie de l’escalade et la nature pacifique des consommateurs réguliers de Cannabis.

 

_ Illinois

Le gouverneur entrant le démocrate Jay Robert Pritzker avait proposé la légalisation du Cannabis dans l’état pendant sa campagne. On l’avait d’ailleurs vu faire un discours devant un dispensaire dans la presse. C’est un thème sur lequel il est revenu tout de suite après son élection. « Le gouverneur élu @JBPritzker veut légaliser la marijuana à des fins récréatives dans l’Illinois presque immédiatement après avoir été assermenté l’année prochaine. Il a également déclaré qu’il examinerait la possibilité de purger les dossiers judiciaires des personnes reconnues coupables de crimes liés à la marijuana. »

Une étude de l’Illinois Economic Policy Institute et de l’Université de l’Illinois a révélé le mois dernier que la légalisation du Cannabis pourrait créer 24 000 emplois, et générerait plus de 500 millions de dollars de recettes fiscales pour environ un milliard de dollars dans l’économie de l’État d’ici 2020.

 

Image associée

 

_ Minnesota

Aux États Unis, la légalisation du Cannabis est une idée qui n’est ni démocrate ni républicaine. Pour preuve le cas d’école du Minnessota où le précédent sénateur Al Franken s’était toujours fermement opposé à la légalisation du Cannabis. Avec Tim Walz le nouveau sénateur démocrate tout va changer cette année. « Aujourd’hui, le moment est propice pour réaffirmer que je suis en faveur de la création d’un système de taxes et de réglementations pour la marijuana utilisée par les adultes dans le Minnesota. »

 

Résultat de recherche d'images pour "Minnesota, cannabis, marijuana, Minnesota"

 

Le gouverneur Walz est d’ailleurs l’initiateur d’une motion adressée au congrès des États Unis afin de permettre aux militaires vétérans d’accéder de manière inconditionnelle au Cannabis médical dans tous les états. « Nos vétérans méritent d’avoir accès à toutes les formes de  soin sûres et efficaces qui existent – et chaque jour, les vétérans me disent qu’ils trouvent du soulagement dans le cannabis. »

 

Cependant la partie est loin d’être gagnée pour Walz qui ne dispose toujours pas de la majorité politique dans son assemblée à 1 voix près. Il va donc lui falloir convaincre d’abord sa majorité puis l’opposition d’une telle loi. En attendant son élection place le Minnesota sur notre liste pour 2019 car ça devrait tout de même y bouger.

 

Résultat de recherche d'images pour "New Jersey, cannabis, marijuana, New Jersey"

 

_ New Jersey

Phil Murphy a été élu gouverneur en 2017, depuis il n’a cessé de plaider en faveur de la légalisation contrôlée du Cannabis dans cet état. Souvenez-vous au moment de son élection il s’était donné 100 jours pour légaliser le Cannabis, bon c’est vrai les choses ont un peu traîné. Mais le gouverneur Murphy continue sa lutte exemplaire, en particulier pour les patients, l’industrie Cannabique du New Jersey est sans aucun doute dans les starting blocks.

 

Résultat de recherche d'images pour "New Jersey, cannabis, marijuana, New Jersey"

 

« La marijuana à des fins médicales est utilisée pour traiter la douleur chronique et débilitante, l’épilepsie, le glaucome, le SSPT, la SLA, les effets secondaires du traitement du cancer et du VIH / SIDA, la maladie de Crohn, la sclérose en plaques et d’autres maladies douloureuses. Le New Jersey ne refusera pas aux gens ces soins compassionnels. »

 

_ Nouveau Mexique

C’est encore pour une démocrate que la légalisation penche dans cet état avec la fraîchement élue, Sénatrice Michelle Lujan GrishamGrisham avait pris tout le monde de court au moment de sa campagne en arguant clairement que le Cannabis pourrait rapporter des millions de dollars à l’état du Nouveau Mexique contre son opposant qui n’y voyait qu’une ouverture au niveau du médical. Au faîte de sa campagne la sénatrice était d’ailleurs clairement revenue sur la question du Cannabis médical et de ses revenus sur Twitter.

« En tant que gouverneur, je travaillerais à légaliser le cannabis à des fins récréatives de manière à protéger l’accès des patients du cannabis médical, pour à donner la priorité à la sécurité publique et aux revenus généraux de l’État. » Michelle Lujan Grisham

 

Résultat de recherche d'images pour "New York city, cannabis, marijuana,"

 

_ New York

La grosse pomme de la côte Est des États Unis est fortement attendue du côté de la légalisation complète du Cannabis en 2019. Le Cannabiste a déjà fait une série points précis sur la situation dans cet état où notre journal est hébergé. Ici et . le Gouverneur Cuomo s’est encore exprimé tout récemment à ce sujet. «Le fait est que nous avons deux systèmes judiciaires : un pour les biens portants et un pour les pauvres. Il a trop longtemps ciblé les communautés Afro-Américaines. Légalisons l’usage récréatif de la Marijuana une bonne fois pour toute» Andrew Cuomo

 

_ Rhode Island

Le gouverneur en charge, la démocrate Gina Raimondo s’est toujours montrée assez réticente en matière de Cannabis. Mais la pression est venue depuis les deux états voisinsLe Connecticut et le Massachusetts qui sont en train de procéder à la légalisation contrôlée de leur côté. Visiblement soucieuse de procéder avec méthode la Gouverneur a d’ailleurs commencé à mettre en oeuvre une amnistie pour les personnes condamnées pour du Cannabis, selon une information révélée par le Norml US sur Twitter. 

Ainsi l’élue estime de son devoir de réguler, pour éviter au marché noir de contrôler le Cannabis dans son état. « Cependant, le Connecticut va le faire. Le nouveau gouverneur élu a été clair, c’est une priorité. Ça se passe. Le Massachusetts le fait déjà. Nous sommes un petit état entre ces deux autres états »Gina Raimondo.

 

Résultat de recherche d'images pour "Rhode Island, cannabis, marijuana,"

 

En attendant, du côté du parlement de l’état le président Républicain s’est prononcé pour la légalisation contrôlée du Cannabis en novembre dernier. Un jeu politique subtil mais une intention claire. « Table ronde politique avec @Blake_Filippi: Paris sportifs, marijuana et les représentants du GOP soutiendront-ils les démocrates dissidents ? »

En attendant le représentant républicain du parlement de l’état de Rhodes Island, avait ajouté à la radio publique : « Cela devrait être légal. Cependant, quiconque pris en train de vendre de la marijuana à des enfants devrait être mis en prison » Blake Filippi

 

Résultat de recherche d'images pour "Vermont state, cannabis, marijuana, shops, Vermont"

 

_ Vermont

Depuis le 22 Janvier 2018 au Vermont il est légal : de posséder 28 grammes d’herbe de Cannabis ou 5G de haschich, de cultiver 6 plants cachés du public et de consommer légalement du Cannabis en privé. La philosophie du gouverneur de l’état Phil Scott qui s’était déclaré partagé qu sujet de cette loi : « Ce que les adultes font derrière leur porte close et dans une propriété privée, c’est leur choix, à condition que cela n’ait pas d’incidence négative sur la santé et sur la sécurité des autres, en particulier des enfants » Phil Scott

 

En 2016, une première proposition de loi au Vermont avait suscité un tollé général et provoqué une levée de bouclier des élus républicains dans le camp du gouverneur Scott. En 2017 Scott avait lui même opposé son  droit de veto à la loi S.22 qui avait du être amendée avant de pouvoir être représentée puis adoptée en Janvier 2018. Il est important de noter également qu’en mai 2018 le Vermont est devenu le premier état Américain à autoriser les importations de Cannabis médical depuis le Canada ce qui n’a pas manqué de déplaire à Washington.

 

Résultat de recherche d'images pour "Vermont state, cannabis, marijuana, shops, Vermont"

 

Toutefois 2019 devrait marquer une étape importante dans la légalisation complète du Cannabis dans cet état cas selon Forbes la législature démocrate devrait soumettre au gouverneur une nouvelle loi. Il s’agirait essentiellement de légaliser le commerce du Cannabis dans tout le Vermont cette fois-ci.

 

En vertu du fait que l’usage et la possession de Cannabis sont devenus légaux au Vermont la seule issue pour s’en procurer en dehors de sa propre culture, cela reste le marché noir et les états voisins. Il ne fait quasiment aucun doute que la pression va massivement s’accentuer sur le gouverneur Scott en 2019 pour réclamer un encadrement de la production et des ventes de Cannabis à usage social dans cet état.

 

Résultat de recherche d'images pour "légalisation cannabis, usa"

 

_ En vrac

Il reste plusieurs états dans lesquels 2019 pourrait apporter une bonne surprise en matière de légalisation du Cannabis

  • Kansas : Laura Kelly Gouverneur Démocrate soutient la légalisation contrôlée
  • Wisconsin Tony Evers parle de décriminaliser et d’organiser un référendum sur la question du Cannabis
  • Pennsylvanie c’est le démocrate Tom Wolf qui a annoncé son intention de réformer la loi
  • Texas Greg Abbott un républicain a été ré-élu après que le parti se soit prononcé pour la décriminalisation dans cet état
  • Caroline du sud, les activistes avancent sur la question du Cannabis médical.

 

 Résultat de recherche d'images pour "detroit city"

 

_ Pour 2020

D’après Forbes il faut s’attendre à ce que l’Arizona, la Floride, l’Ohio, la Caroline du Nord considèrent des mises au vote sur ces questions. Le Mississippi le Nebraska et le Dakota du Sud sont attendus au tournant pour la légalisation du Cannabis médical en préambule à la prochaine présidentielle Américaine.

 

28 décembre 2018 / jean-pierre /

 

https://lecannabiste.com/les-etats-us-qui-legalisent-en-2019/

 

Résultat de recherche d'images pour "légalisation cannabis, usa"

 

————————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "los angeles city"

 

3 – Malgré la légalisation, les ventes de cannabis reculent en Californie

 

Alors que la légalisation du cannabis récréatif est intervenue en 2018 dans le plus grand Etat américain, les ventes ont pourtant reculé à cause du prix et des freins administratifs. Et si la légalisation du cannabis n’était pas l’Eldorado promis ? Alors que de nombreuses études faisaient état de marchés colossaux et de rentrées fiscales en conséquence, l’impact de la légalisation pourrait être plus limité que prévu: en Californie où la commercialisation du cannabis récréatif est légale depuis 2018, c’est même l’inverse qui s’est produit.

 

Résultat de recherche d'images pour "california state, cannabis, los angeles, marijuana, shops, california"

 

Selon une étude de BDS Analytics, les Californiens ont dépensé en 2018, 2,5 milliards de dollars pour se procurer légalement du cannabis contre 3 milliards en 2017, année où seul le cannabis thérapeutique était autorisé cette année-là. Résultat: les recettes fiscales tirées de la vente de cannabis sont bien en-deçà de celles espérées.

 

L’ancien gouverneur de Californie estimait que la légalisation du cannabis rapporterait 643 millions de dollars la première année aux caisses de l’Etat, or ce sont au final pas plus de 345 millions de dollars en taxes que la Californie a engrangés. Le cannabis ne serait-il finalement pas une si bonne affaire pour les Etats qui le légalisent? C’est sans doute plus compliqué que ça. D’abord parce que si le cannabis légal déçoit en Californie, ce n’est pas le cas dans les autres Etats américains qui l’ont légalisé.

 

Résultat de recherche d'images pour "légalisation cannabis, Californie"

 

Dans le Colorado, les ventes ont plus que doublé depuis la légalisation en 2014 et ont atteint 1,55 milliard de dollars en 2018. Dans l’Etat de Washington, l’autre Etat pionnier du cannabis aux Etats-Unis, les ventes dans le commerce sont passées de 31 millions de dollars en 2014 à 927 millions en 2017. Et les taxes de 16 millions à 341 millions.

 

Image associée

 

_ Un cannabis légal trop taxé et trop cher

Le problème semble donc cantonné à la Californie, le plus grand Etat américain avec ses 40 millions d’habitants. Et selon le California Cannabis Committee, l’échec de la légalisation s’expliquerait par une régulation trop contraignante. Car en légalisant le cannabis, l’Etat a dans le même temps durci les règles d’attribution des licences de production et de vente en donnant plus de pouvoirs aux villes.

 

Ainsi de nombreuses localités bloquent l’attribution de licences pour les vendeurs de cannabis au détail. A peine une ville californienne sur trois autorise les entreprises liées au cannabis sur leur territoire. Certains Californiens voyant d’un mauvais oeil l’installation de telles entreprises sur leur commune. Par ailleurs, le cannabis légal serait trop cher du fait des taxes.

 

Résultat de recherche d'images pour "california state, cannabis, los angeles, marijuana, shops, california"

 

Au cumul, elles représentent en Californie 35% du prix final du produit sur l’ensemble de la filière contre 23% seulement dans l’Etat de Washington. Résultat: le prix de vente au consommateur final est souvent très coûteux et dépasse les 10 dollars le gramme dans certaines villes californiennes. Peu de vendeurs, des taxes élevées… et un marché noir qui n’a pas souffert de la légalisation. « Le marché illicite nous dépasse de cinq contre un, assure à Bloomberg Kenny Morrison, le président de la California Cannabis Manufacturers Association.

 

Vous pouvez aller dans une ville au hasard et trouver quatre magasins légaux et 20 vendeurs illégaux. Et ces quatre magasins légaux facturent deux fois à trois fois le prix des vendeurs illégaux. » L’association californienne appelle les autorités de l’Etat à moins réguler le marché légal pour qu’il décolle enfin.

 

27/02/2019/ AFP/ Frédéric BIANCHI

 

https://www.bfmtv.com/economie/malgre-la-legalisation-les-ventes-de-cannabis-reculent-en-californie-1640935.html/

 

Résultat de recherche d'images pour "peter tosh legalize it"

 

————————————–

 

 

1 Comment to “USA/ SOCIAL/ CANNABIS : processus de légalisation médicale et récréative du cannabis aux USA (société puritaine par excellence)”
  • qwerty
    20 septembre 2019 -

    ras

Leave a reply