MONDE/ SANTE/ CORONAVIRUS : le système mondial de santé à l’épreuve du COVID-19 (santé et perspectives médicales)
1 mars 2020  >  By:   >  A LA UNE, INFORMATIONS GENERALES, SANTE PUBLIQUE/ TECHNOLOGIES MEDICALES  >  No Comment   //   483 Views

 

« SANTÉ/ Coronavirus/ Le virus continue sa propagation mondiale, remontée des cas en Chine : Nouvelle augmentation du nombre de contaminations en Chine et premiers décès à déplorer aux Etats-Unis et en Australie : l’épidémie de coronavirus continue à se propager dans le monde. L’épidémie s’approche des 3.000 morts pour plus de 86.000 cas dans une soixantaine de pays – dont près de 80.000 cas pour 2.870 décès en Chine, où l’activité est largement paralysée depuis fin janvier par les mesures anti-contagion. En dehors du Hubei, à l’épicentre de l’épidémie, une certaine reprise est perceptible dans le pays, notamment avec la réapparition de quelques embouteillages à Pékin aux heures de pointe.

Mais le pays n’en a pas fini avec la pneumonie virale apparue en décembre. La commission nationale (ministère) de la Santé a annoncé dimanche un bilan quotidien de 573 nouveaux cas de contamination, soit le total le plus lourd depuis une semaine. »

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, hospitals, 2020"

 

——————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "afrique, coronavirus, afrique, mars 2020"

 

0 – Nouveau coronavirus : Des cas diagnostiqués positifs dans douze (12) pays d’Afrique

 

Des cas de Covid-19 ont été confirmés dans douze (12) pays d’Afrique, du nord au sud en passant par le centre. Seule la « corne » de l’Afrique n’enregistre aucun cas. La Côte d’Ivoire vient de s’ajouter à la liste des pays d’Afrique où des cas de nouveau coronavirus ont été détectés, portant à douze (12) leur nombre. Ce mardi 11 mars 2020, un patient âgé de 45 ans et en provenance de l’Italie a été diagnostiqué positif à Abidjan, la capitale économique du pays.

 

Résultat de recherche d'images pour "afrique, coronavirus, afrique, mars 2020"

 

Les pays africains touchés par le Covid-19 sont les suivants :

– Egypte : 59 cas, 1 décès

– Maroc : 3 cas, 1 décès

– Algérie : 20 cas

– Tunisie : 6 cas

– Sénégal : 4 cas

– Burkina Faso : 2 cas

– Côte d’Ivoire : 1 cas

– Togo : 1 cas

– Nigeria : 2 cas

– Cameroun : 2 cas

– République Démocratique du Congo : 1 cas

– Afrique du Sud : 7 cas.

 

Au total, 108 cas dont 2 décès.

 

Source : www.rti.ci/info/ Boris Odilon BLE/RTI Info/ Publié 12 mars 2020.

 

https://www.rti.ci/info/afrique/26604/nouveau-coronavirus-des-cas-diagnostiques-positifs-dans-douze-12-pays-dafrique/

 

Résultat de recherche d'images pour "afrique, coronavirus, afrique, mars 2020"

 

****

 

Résultat de recherche d'images pour "africa, coronavirus, africa, 2020"

 

AFRIQUE : Un premier cas de coronavirus en Côte d’Ivoire

 

L’OMS a requalifié la crise en pandémie. En Afrique, un premier cas de Covid-19 a été annoncé en Côte d’Ivoire, ce qui en fait le 12ème pays touché sur le contient.

 

_ « Nous n’avons pas assez de moyens » (un habitant de Kinshasa)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a qualifié l’épidémie du Covid-19 de « pandémie », tout en assurant que celle-ci pouvait « être contrôlée ». En requalifiant la situation en pandémie, l’OMS reconnait la propagation mondiale du virus. Ainsi, au cours des deux dernières semaines, le nombre de pays touchés a triplé. En Afrique, les pays où des cas du nouveau coronavirus ont été annoncés sont l’Egypte, l’Algérie, l’Afrique du Sud, le Sénégal, le Maroc, la Tunisie, le Cameroun, le Nigeria, le Burkina Faso, le Togo, la RDC et désormais aussi la Côte d’Ivoire.

Le ministère ivoirien de la Santé a fait savoir ce mercredi (11.03) qu’un homme de 45 ans de nationalité ivoirienne a été contaminé par le virus. Il avait séjourné en Italie. L’homme est actuellement hospitalisé à Abidjan, son état de santé serait « stable et rassurant » d’après le communiqué.

 

 Résultat de recherche d'images pour "africa, coronavirus, dr congo"

 

_ Inquiétudes en RDC
Ailleurs, dans des pays comme la RDC, qui est en passe d’en finir avec l’épidémie d’Ebola, l’annonce de la présence à Kinshasa d’un malade du coronavirus inquiète les habitants. « Nous n’avons pas assez de moyens et nous avons encore d’autres épidémies. Nous avons fait face à Ebola et on a dit que nous l’avions vaincu. Mais aussitôt terminé, il y a le coronavirus qui arrive. Vous voyez que cela ne va pas. Nous avons peur de la maladie et de la mort aussi  » explique cet habitant de Kinshasa.
Inquiétude également dans les autres pays africains touchés. Au-delà de l’aspect sanitaire, l’impact de la pandémie sur l’économie préoccupe.

 

 Résultat de recherche d'images pour "abidjan, hotel ivoire"

 

_ Impact sur le secteur touristique

Au Sénégal par exemple, de nombreux touristes ont annulé leurs déplacements. Pour rassurer les acteurs de ce secteur, une rencontre a récemment été organisée avec les autorités sanitaires. Le Sénégal a validé un plan national de riposte contre le Covid-19, dont le coût est estimé à plus de 1,5 milliard de francs CFA. Dans les aéroports internationaux de plusieurs pays, des contrôles sont assurés pour détecter des cas suspects. Autre pays où les répercussions se font ressentir sur le plan du tourisme : l’Egypte. Beaucoup de vols acheminant des touristes dans le pays ont été annulés pour tenter d’endiguer la propagation du virus.

 

Le tourisme, poids lourd de l’économie égyptienne, avait déjà souffert des années d’instabilité politique qui ont suivi la révolte de 2011. Hassan Rady est guide touristique, selon lui « c’est une question de vie ou de mort. C’est un problème de sécurité nationale, alors bien sûr les autorités égyptiennes prêtent attention parce qu’ils connaissent les répercussions ». Face à l’impact potentiellement dévastateur du coronavirus sur un secteur touristique à peine remis sur pied, le gouvernement a multiplié les communiqués pour rassurer.

 

Quoiqu’il en soit, avec des systèmes de santé fragile, les Etats africains ont pris des mesures pour contenir au mieux la pandémie. Dans les aéroports internationaux de plusieurs pays, des contrôles sont assurés en vue de détecter des cas suspects. Des centres d’analyse et de traitement ont également été ouverts. Des campagnes de communication ont été initiées pour informer les populations sur les moyens de prévention et des numéros verts ainsi que des messages éducatifs sont disponibles.

 

Source : www.dw.com/fr/ mars 2020/ Date 11.03.2020/ Auteur Carole Assignon

 

https://www.dw.com/fr/un-premier-cas-de-coronavirus-en-c%C3%B4te-divoire/a-52723327/

 

Résultat de recherche d'images pour "africa, coronavirus, africa, 2020"

 

———————————

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, south africa"

 

1 – SANTÉ/ Coronavirus : 151 Sud-Africains vont être rapatriés de Chine

 

Le président Cyril Ramaphosa a ordonné plus tôt cette semaine le rapatriement, à leur demande, de ses compatriotes confinés depuis plus d’un mois dans la mégapole chinoise. « L’organisation (du retour) va prendre sept à dix jours », a indiqué le ministre de la Santé Zweli Mkhize à la presse. L’opération sera conduite par l’armée sud-africaine à bord d’un avion spécial qui ramènera les évacués dans une installation qui n’a pas été précisée où ils seront maintenus en stricte quarantaine pendant trois semaines, a-t-il ajouté. « Les personnes à rapatrier sont en bonne santé, elles n’ont pas été infectées (par le virus) », a rappelé le ministre, « la quarantaine est une simple mesure de précaution ».

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, south africa, hospitals"

 

_ Aucun cas confirmé en Afrique du Sud

« Nous ne disons pas que la Chine a échoué, il n’y a pas de risque immédiat, mais ces Sud-Africains veulent rentrer », a insisté M. Mkhize. À ce jour, aucun cas confirmé de virus Covid-19 n’a été rapporté en Afrique du Sud, a rappelé Zweli Mkhize.Toutefois, deux citoyens sud-africains membres d’équipage du navire de croisière placé en quarantaine au Japon ont été contaminés par le coronavirus, selon les autorités.

 

L’épidémie a fait jusque-là près de 3.000 morts pour plus de 86.000 cas dans une soixantaine de pays – dont près de 80.000 cas pour 2.870 décès en Chine, selon les chiffres officiels. Malgré ses liens étroits avec la Chine et des systèmes de santé jugés souvent défaillants, le continent africain a été largement épargné pour l’heure, avec seulement trois cas officiellement recensés en Égypte, en Algérie et au Nigeria.

 

Source : www.jeuneafrique.com/ 01 mars 2020/ Par Jeune Afrique avec AFP/ Mis à jour le 01 mars 2020/

 

https://www.jeuneafrique.com/904120/economie/coronavirus-151-sud-africains-vont-etre-rapatries-de-chine/

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, south africa, hospitals, south africa,"

 

——————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, 2020"

 

2 – Actualités/Santé : Le virus continue sa propagation mondiale, remontée des cas en Chine

 

Nouvelle augmentation du nombre de contaminations en Chine et premiers décès à déplorer aux Etats-Unis et en Australie: l’épidémie de coronavirus continue à se propager dans le monde. L’épidémie s’approche des 3.000 morts pour plus de 86.000 cas dans une soixantaine de pays – dont près de 80.000 cas pour 2.870 décès en Chine, où l’activité est largement paralysée depuis fin janvier par les mesures anti-contagion. En dehors du Hubei, à l’épicentre de l’épidémie, une certaine reprise est perceptible dans le pays, notamment avec la réapparition de quelques embouteillages à Pékin aux heures de pointe.

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital, 2020"

 

Mais le pays n’en a pas fini avec la pneumonie virale apparue en décembre. La commission nationale (ministère) de la Santé a annoncé dimanche un bilan quotidien de 573 nouveaux cas de contamination, soit le total le plus lourd depuis une semaine. On reste très loin des chiffres annoncés pendant la première quinzaine de février, lorsque le nombre de nouveaux cas dépassait chaque jour largement le millier.

 

Mais le nombre de nouvelles contaminations remonte pour la deuxième journée consécutive, après être tombé vendredi à 327, le chiffre le plus bas depuis plus d’un mois. Le bilan des décès est en revanche reparti à la baisse, à 35 morts contre 47 annoncés samedi.

 

 

L’épidémie semble chaque jour davantage cantonnée au Hubei : tous les décès annoncés dimanche sauf un y sont à déplorer, ainsi que tous les nouveaux cas de contamination sauf trois. Si la contagion a globalement diminué grâce à des mesures de quarantaine visant plus de 50 millions de personnes, d’autres pays deviennent à leur tour des sources régionales de propagation du Covid-19, au premier rang desquels la Corée du Sud, l’Italie et l’Iran.

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, usa"

 

– Trump contre la « panique » –

Les Etats-Unis ont annoncé samedi un premier décès sur leur sol, de même que l’Australie dimanche, qui a fait état de la mort d’un ancien passager du Diamond Princess, le paquebot resté en quarantaine au Japon. Le président américain Donald Trump a demandé aux médias de « ne pas encourager la panique ». Il a annoncé qu’il recevrait lundi des représentants des grands groupes pharmaceutiques pour évoquer la gestion de l’épidémie.

 

Outre ce premier décès, 21 cas ont été recensés aux Etats-Unis, auxquels s’ajoutent 47 malades rapatriés dans le pays. Plusieurs patients diagnostiqués ces derniers jours n’avaient aucun lien connu avec un foyer de l’épidémie, ce qui laisse penser que la maladie se propage sur le sol américain. En Europe, la France, désormais deuxième foyer de l’épidémie sur le continent, a annulé tous les « rassemblements de plus de 5.000 personnes » en milieu fermé, comme la dernière journée du Salon de l’agriculture à Paris dimanche.

 

Résultat de recherche d'images pour "annulé, semi-marathon de Paris"

 

La décision s’applique aussi à certains événements en extérieur, comme le semi-marathon de Paris le même jour. Au total, cent personnes ont été atteintes par le nouveau coronavirus dans le pays, dont deux sont mortes. Sa voisine, l’Italie, qui a dépassé le millier de cas de contamination dont 29 morts, a également pris des mesures drastiques, comme la fermeture des écoles dans trois régions, l’annulation d’événements sportifs ou culturels, y compris le report ce week-end de cinq matches de championnat de football (Serie A), et la mise en quarantaine depuis une semaine de 11 communes du Nord, poumon économique du pays.

 

Résultat de recherche d'images pour "Iran, coronavirus, hospitals"

 

– Bilan contesté en Iran –

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a porté vendredi à « très élevé » le niveau de la menace et appelé tous les pays encore épargnés à se préparer à l’arrivée du Covid-19. Elle a averti que se croire à l’abri de la maladie serait une « erreur fatale ». La Corée du Sud, deuxième pays le plus touché après la Chine, a recensé dimanche 376 cas supplémentaires, pour un total de 3.526 contaminations, dont 17 morts. Le nombre de nouvelles contaminations est en nette baisse par rapport à samedi, lorsque le chiffre record de 813 cas avait été annoncé.

 

Mais, signe inquiétant: le pays a enregistré un premier cas de recontamination: une femme de 73 ans testée positive au virus après en avoir guéri. Le président Moon Jae-in a assuré de la mobilisation « totale » de son gouvernement contre l’épidémie. L’Iran a pour sa part fait état samedi de neuf nouveaux décès, portant le bilan officiel à 43 morts, le plus lourd hors de Chine. Mais le service en farsi de la BBC, citant des sources hospitalières, a évoqué un bilan d’au moins 210 morts, très supérieur aux statistiques officielles.

 

Résultat de recherche d'images pour "Iran, coronavirus, hospitals, minister, 2020"

 

Le ministère de la Santé s’est défendu, mettant en avant « la transparence exemplaire de l’Iran dans la publication d’informations sur le coronavirus ». Donald Trump a offert l’aide des Etats-Unis à Téhéran pour combattre le virus, pour autant que le régime iranien le demande. A Tokyo, le marathon s’est couru avec seulement 200 personnes, alors que 38.000 coureurs s’étaient inscrits.

 

Source : www.afp.com/fr/ 01 MARS 2020/ burx-bar/roc

 

https://www.afp.com/fr/infos/334/le-virus-continue-sa-propagation-mondiale-remontee-des-cas-en-chine-doc-1pd11i35/

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, japan, hospital, 2020"

 

——————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, hospitals, 2020"

 

3 – Monde/ Santé : Un nouveau coronavirus apparu en Chine amorce une épidémie mondiale

 

Un virus inconnu de la famille des coronavirus est apparu dans le centre de la Chine et propage une nouvelle épidémie qui ébranle l’économie mondiale. Si la Chine a pris des mesures drastiques de quarantaine qui concernent près de 60 millions de personnes, le virus, comparable à celui de la grippe espagnole, se répand maintenant dans de nombreux pays et devient hors de contrôle…

 

Le 31 décembre 2019, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a alerté sur plusieurs cas de pneumonies dans la ville de Wuhan (Province Hubei de Chine). Mais ce virus ne ressemblait à aucun virus connu. Le 7 janvier 2020, les autorités chinoises ont confirmé qu’il s’agissait bien d’un nouveau virus de la famille des coronavirus. Dans un premier temps il a été baptisé temporairement « 2019-nCoV » puis définitivement COVID-19.

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, hospitals, 2020"

 

La famille des coronavirus provoque des infections respiratoires chez l’homme et chez l’animal qui peuvent aller du simple rhume, au syndrome ­respiratoire aigu sévère (SRAS) et au ­syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS). 

 

Depuis la première notification de cas de 2019-nCoV à Wuhan le 31 décembre 2019, le dernier bilan officiel de l’épidémie est le suivant :

 Chine : 79 971 cas confirmés ; 2 873 morts ; 41 684 guérisons

Reste du monde : 6 009 cas confirmés ; 86 morts

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, hospitals, 2020"

 

« Pour les cas détectés dans la province du Hubei, nous estimons le taux de létalité à 18 % (intervalle de crédibilité de 95 % : 11 %-81 %). Concernant les cas détectés chez les voyageurs en dehors de la Chine continentale, nous obtenons des estimations centrales du taux de létalité de l’ordre de 1,2 à 5,6 %, en fonction des méthodes statistiques, avec une incertitude importante eu égard à ces valeurs. » précise le rapport du 10 février 2020 de l’Imperial College London.

 

Les personnes qui en décèdent sont principalement âgées et/ou immunodéprimées. Enfin, une personne contaminée en infecte environ 2,6 (fourchette 1.5 – 3.5), toujours selon l’Imperial College London. Les travailleurs médicaux ont été les plus touchés par le virus ce qui a poussé la Commission nationale de la santé à réviser les normes et spécifications de protection des travailleurs médicaux et à renforcer les mesures de prévention et de contrôle contre la maladie dans les hôpitaux.

Une vidéo – non identifiée, non confirmée mais plausible – relayée sur Twitter montre une travailleuse médicale chinoise à Wuhan qui annonçait dès le 25 janvier 2020 le chiffre de 90 000 personnes infectées à Wuhan par le virus qui mute déjà…

 

Résultat de recherche d'images pour "Iran, coronavirus, hospitals, minister, 2020"

 

Dans tous les cas, le virus se propage de plus en plus vite, le président chinois a qualifié la situation de « grave« . Près de 3 000 médecins (y compris militaires) sont envoyés à Wuhan. Dans le même temps, les autorités chinoises se sont mobilisées et ont construit en seulement 10 jours, un hôpital spécialisé qui accueille depuis le 3 février 2020, 1 000 patients infectés par le coronavirus. Dans un deuxième temps, cet hôpital accueillera 1 000 lits supplémentaires.

 

Kei, notre correspondant en Chine à Shangaï, nous indique que les masques sont en rupture de stock, les magasins, les pharmacies ont été dévalisés par les habitants qui se cloitrent chez eux et ont annulé les festivités du nouvel an. En outre, dans la capitale et les grandes villes, « les écoles resteront ermées jusqu’à début mars et il est aussi conseillé aux entreprises de faire de même« , nous informe Kei. Cette période est l’occasion de nettoyer et désinfecter les lieux qui accueillent le public.

 

  Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, usa, hospital, usa"

 

_ Le virus se propage dans le monde

Profitant de la mondialisation des échanges et des déplacements, il n’a fallu que quelques dizaines de jours pour que le virus COVID-19 soit détecté hors de Chine. Chaque jour, de plus en plus de pays déclarent des cas de contamination et ils sont maintenant 51 dont : Corée, Thaïlande, Japon, République de Corée, Taïwan, Hong Kong, Singapour, Vietnam, Australie, Canada, Etats-Unis, Finlande, Iran, Italie…

 

Avec la propagation de l’épidémie, de plus en plus de lignes aériennes vers la Chine sont interrompues. La Grande-Bretagne a décrété que toute personne provenant de Wuhan et se rendant au Royaume-Uni sera mise en quarantaine pendant 14 jours (décision du 29 janvier). La Russie a également fermé ses frontières communes avec la Chine jusqu’au 1er mars 2020. Le premier décès hors de Chine a été confirmé le 2 février aux Philippines.

  

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, 2020"

 

_ Coronavirus : le cas de la France

La France a été le premier pays européen a avoir été contaminé par le virus suite à des retours de voyageurs de Chine. Puis, le 30 janvier 2020, le premier cas de contamination directement sur le sol français a été annoncé par la Direction générale de la Santé (DGS). Au 29 février 2020, 100 cas sont confirmés en France, 2 personnes en sont mortes.

 

Contrairement à d’autres pays, les contrôles aux aéroports français étaient inexistants jusqu’au dimanche 26 janvier où une équipe médicale a enfin été mise en place à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle pour prendre en charge les cas suspects. Cependant, il n’y a pas de contrôle méthodique des milliers de personnes qui arrivent de Chine à l’aéroport chaque jour, seulement de l’information et de la distribution de masques. 

Cette cartographie mise à jour permet de suivre la propagation du virus dans le monde

 

 Résultat de recherche d'images pour "3 700 passagers en quarantaine sur un paquebot, 2020"

 

3 700 passagers en quarantaine sur un paquebot

Après la découverte de quelques cas de coronavirus sur le paquebot Diamond Princess le 4 février, celui-ci est mis en quarantaine dans le port de Yokohama, au sud de Tokyo (Japon). 3 700 passagers de différentes nationalités sont alors examinés et contrôlés régulièrement. Mais la situation s’envenime le 15 février lorsque 285 personnes sont déclarés malades, puis 620 le 19 février ! 500 touristes considérés comme sains ont pu néanmoins débarqué.

  

Résultat de recherche d'images pour "3 700 passagers en quarantaine sur un paquebot, 2020"

 

Pourquoi ce nouveau coronavirus fait peur ?

Lundi 27 janvier, l’OMS a réévalué le degré de menace lié au virus au niveau mondial qui passe de « modéré » à « élevé ». En Chine, le risque est passé à « très élevé ». Le 30 janvier, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus a annoncé que l’épidémie était devenue « une urgence de santé publique de portée internationale », même si ce degré d’alerte ne fait pas l’unanimité au sein même de l’OMS. Ainsi, « L’OMS ne recommande pas et s’oppose en fait à toute restriction » sur les voyages et le commerce, a poursuivi le directeur de l’institution.

 

Si le taux de mortalité (de 1 % à 3 %) reste faible par rapport aux deux autres coronavirus (SRAS et MERS), il est 10 fois supérieur à celui de la grippe (influenzae virus) saisonnière (0,3 %), « ce qui correspond au chiffre de la Grippe Espagnole (en fait d’origine nord américaine) et qui a fait bien plus de décès que la Grande Guerre en 6 mois. D’où la « nervosité » du gouvernement et des décideurs : développement économique (priorité des priorités en Chine) et éviter l’instabilité sociale (chômage !…). Du temps du SRAS, le Président de Singapour avait déclaré : « Nous risquons de mourir économiquement plutôt que de mourir biologiquement » » précise le Dr Guillaume Zagury, médecin référent officiel au consulat de France à Shangaï.

 

Résultat de recherche d'images pour "(H1N1)"

 

La grippe de 1918, dite « grippe espagnole » est due à une souche (H1N1) particulièrement virulente et contagieuse de grippe qui s’est propagée en pandémie de 1918 à 1919. Selon les estimations, elle aurait tué entre 50 et 100 millions de personnes dans le monde. « Le principal problème est la période durant laquelle un individu est infecté mais ne montre aucun symptôme. » s’inquiète le professeur Gabriel Leung, de l’Université de Hong Kong. Dans une interview donnée au Guardian, le 11 février 2020, il craint que le virus contamine de 60 à 80 % de la population mondiale si l’épidémie n’est pas contrôlée.

 

L’épidémiologiste Marc Lipsitch, de l’université américaine de Harvard a fourni article du 24 février de The Atlantic une évaluation comparable : dans l’année 2020, entre 40 à 70 % de la population mondiale devrait être infectée par le COVID-19, tout simplement parce que l’épidémie  » ne sera finalement pas maîtrisée « .

Heureusement, «  il est probable que beaucoup souffriront d’une maladie bénigne ou seront asymptomatiques « , rassure le chercheur. Toutefois, si l’on considère un taux de mortalité bas de 1 %, ce coronavirus pourrait donc potentiellement tuer entre 30 et 53 millions de personnes (la plupart seraient déjà atteintes de problèmes de santé chroniques ou des personnes âgées). Enfin, notons la fébrilité de l’économie mondiale qui est en partie paralysée puisque la première puissance économique mondiale, la Chine est touchée au premier chef.

 

  Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, hospitals, 2020"

 

_ Quelle est l’origine de ce nouveau virus ?

Comme la plupart des virus capables d’engendrer des pandémies mortelles, ils trouvent leur origine dans les élevages et la promiscuité avec des animaux qui vivent dans des conditions déplorables, même si cela reste encore une hypothèse pour cette épidémie. Cela dit, la quasi-totalité des cas confirmés de contamination ont un lien direct ou indirect avec un marché de produits frais de fruits de mer et de volailles vivantes à Wuhan où s’achetaient également des animaux sauvages. C’est pourquoi, le marché aux poissons de Huanan est fermé depuis le 1er janvier pour être désinfecté, tandis que les autres marchés environnants sont inspectés.

 

Résultat de recherche d'images pour "Institut de virologie de Wuhan, chine"

 

Le 2 mars 2019, des scientifiques chinois, de l’Institut de virologie de Wuhan et de l’Académie des sciences chinoise basée à Pékin, alertaient sur le risque d’une épidémie liée aux chauve-souris dans la revue internationale Viruses : « Il est généralement acquis que les coronavirus portés par les chauves-souris vont réémerger et causer la prochaine flambée épidémique. A cet égard, la Chine est une probable zone à risque. Le défi consiste à savoir où et quand, de façon que nous puissions faire de notre mieux pour prévenir de tels foyers de maladie.« .

 

Autre animal réservoir possible : le pangolin, ce petit mammifère menacé d’extinction à cause du braconnage et du trafic dont il fait l’objet, notamment en Chine. Or, des chauve-souris étaient échangées et consommées sur le marché de Wuhan. Par conséquent, la Chine a annoncé le dimanche 26 janvier une interdiction temporaire du commerce d’animaux sauvages. L’élevage, le transport ou la vente de toutes les espèces animales sauvages sont interdits « à partir de la date de l’annonce jusqu’à la fin de la situation épidémique nationale », selon une directive conjointe émise par trois agences de haut niveau, dont le ministère de l’agriculture.

 

Résultat de recherche d'images pour "china, Wuhan city"

 

Toutefois, le marché de fruits de mer à Wuhan n’aurait pas été le foyer du COVID-19. En effet, selon un rapport de fin février 2020 de l’Académie chinoise des sciences, la transmission du coronavirus a débuté via trois voies de contamination en novembre ou début décembre 2019, avant qu’il ne profite de la concentration et la dispersion des personnes au marché de fruits de mer de Wuhan pour se propager dans toute la région. 

Une autre hypothèse, moins plausible mais pas impossible, fait état d’une fuite du virus qui proviendrait du laboratoire « secret » de Wuhan, classé BSL-4 (niveau de sécurité biologique le plus élevé). Ce laboratoire travaille sur les agents pathogènes les plus dangereux du monde.

 

  Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, china, Wuhan city,"

 

_ La Chine met en quarantaine 59 millions de personnes

C’est sans soute une mesure inédite au niveau mondial : après avoir mis en quarantaine trois villes de la province de Hubei : Wuhan (11 millions d’habitants), Huanggang (7,5 millions) et Ezhou (1 million), le 25 janvier, les autorités chinoises ont élargi la zone de confinement à 59 millions de personnes, pratiquement toute la province du Hubei.

 

Cela se traduit par la fermeture des aéroports, gares ferroviaires et routières, voies fluviales, autoroutes… Toutes les voies de communication vers l’extérieur sont filtrées par l’armée. Une mesure qui vise à « contenir efficacement le rythme de la propagation de l’épidémie » afin de sauver des vies, a expliqué le centre de commandement mis en place contre le virus à Wuhan, selon la chaîne de télévision publique CCTV. « Les habitants ne doivent pas quitter Wuhan sans raison spécifique », a annoncé de son côté le Quartier général chargé de la lutte contre l’épidémie au niveau municipal.
D’après nos informations, sur place, les gens restent chez eux et suivent les instructions sans céder à la panique.

 

Le 16 février 2020, les autorités de la province chinoise du Hubei, ont renforcé cette quarantaine en limitant strictement la circulation des transports et des personnes pour endiguer la propagation du virus : « Les mesures de prévention et de contrôle sur l’épidémie dans notre province sont entrées dans leur phase déterminante, mais la situation reste extrêmement grave. Et c’est pour isoler efficacement la source d’infection et enrayer les risques de contagion qu’il a été décidé de durcir encore plus les mesures de prophylaxie et de contrôle […].

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, china,"

 

Nous comptons sur la compréhension et la coopération des habitants de la province, ainsi que sur leur participation active dans la lutte contre l’épidémie », a déclaré le gouvernement du Hubei. Cela se traduit par le confinement et le contrôle total de la population : tous les transports, hors services d’urgence et transports en commun, sont suspendus, la température de tous les clients des commerces doit être vérifiée, mais aussi lorsque les personnes quittent leur domicile. Enfin, lorsqu’un cas de contamination est avéré, une quarantaine obligatoire de 14 jours est imposée à tous les habitants environnants.

 

En dehors du Hubei, les autorités ont annoncé la mise en place de mesures de dépistage du virus dans tout le pays. La dernière mise en quarantaine d’envergure eu lieu en 2014, au Libéria, lors de l’épidémie d’Ebola : entre 60 000 et 100 000 personnes avaient été privées de leur liberté de déplacement, ce qui avait engendré des révoltes.

 

  Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, china,"

 

_ Les personnes les plus vulnérables au coronavirus

L’analyse la plus complète sur les personnes les plus à risque a été publiée fin février par les autorités chinoises puis dans la revue médicale américaine Jama. Ses principales conclusions – pour la Chine – sont les suivantes :

  • le taux de mortalité est d’environ 2,3 % ;
  • aucun décès n’est à déplorer parmi les enfants de moins de 10 ans ;
  • jusqu’à 39 ans, le taux de mortalité reste très bas, à 0,2%, puis passe à 0,4% chez les quadragénaires, 1,3% chez les 50-59 ans, 3,6% chez les 60-69 ans et 8% chez les 70-79 ans ;
  • Les personnes âgées de plus de 80 ans sont les plus à risque avec un taux de mortalité de 14,8 % ;
  • les hommes meurent davantage que les femmes : 63,8 % des décès ;
  • Le taux de mortalité augmente chez les patients atteints de maladie respiratoire (insuffisance respiratoire, asthme, bronchopneumopathie chronique obstructive…), maladie cardio-vasculaire (insuffisance cardiaque, antécédent d’AVC ou d’infarctus…), chez les personnes diabétiques, avec de l’hypertension ou un cancer.

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, japan, hospital, 2020"

 

_ Conseils aux populations

Les coronavirus peuvent avoir des conséquences graves chez des personnes fragiles (personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques, nourrissons, femmes enceintes). Ces virus peuvent se transmettre de personne à personne par voie aérienne, au contact de sécrétions ou d’objets contaminés, particulièrement en période hivernale. La période d’incubation du virus est comprise entre 2 et 14 jours (5 jours en moyenne). A l’heure actuelle, aucun traitement spécifique ou vaccin n’est disponible contre ce virus. Cependant, le Directeur Général de l’OMS a indiqué le 11 février qu’un vaccin pourrait être près dans 18 mois.

 

L’Organisation Mondiale de la Santé émet les conseils suivants pour réduire le risque général de transmission des infections respiratoires aiguës :

  • Éviter tout contact étroit avec les personnes atteintes d’infections respiratoires aiguës ;
  • Se laver fréquemment les mains, surtout à la suite d’un contact direct avec une personne malade ou son environnement ;
  • Éviter tout contact non protégé avec des animaux d’élevage ou des animaux sauvages ;
  • Les personnes présentant des symptômes d’infection respiratoire aiguë doivent respecter les règles d’hygiène applicables en cas de toux (se tenir à distance d’autrui, se couvrir la bouche ou le nez à l’aide d’un mouchoir en papier ou de ses vêtements lorsqu’on tousse ou éternue, se laver les mains) ;
  • Dans les établissements de santé, renforcer les pratiques standard de lutte contre les infections, en particulier dans les services d’urgence.

 

A noter : un masque classique (pas forcément avec un filtre N95) est efficace pour éviter de contracter le virus car celui-ci est assez grand (diamètre d’environ 400 à 500 nm). Une personne infectée qui éternue peut éjecter le virus jusqu’à 3 mètres devant lui.

Enfin, le 11 février 2020, l’OMS a mis sur pied une équipe de gestion de crise dirigée par le Dr Mike Ryan. « Cela aidera l’OMS à se concentrer sur la riposte sanitaire. » a déclaré le Directeur Général de l’OMS qui organise dans le même temps une réunion de plus de 400 scientifiques du monde entier et a lancé une levée de fond de 675 millions de dollars pour soutenir les opérations de préparation et d’intervention dans les pays.

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, china, president xi"

 

_ La Chine rejette les critiques occidentales dans la gestion de la crise

Dans un message du porte-parole de l’ambassade de Chine en France, celui-ci dénonce « des accusations gratuites et malveillantes. Certains se sont délectés avec un malin plaisir des insuffisances et des erreurs commises par les Autorités chinoises au début de l’épidémie, les imputant au « caractère totalitaire du régime chinois ».« 

 

Pourtant, « la cellule de coordination interministérielle de notre Gouvernement tient des points de presse quotidiens et rapporte au peuple chinois comme à la communauté internationale, avec la plus grande transparence et la plus grande rigueur, les chiffres et l’évolution en temps réel de l’épidémie. Ces données portent sur tous les types de cas : infections confirmées, cas suspects, cas graves, guérisons, décès et personnes placées en quarantaine.« 

 

De plus, l’occident critique les révocations de fonctionnaires prononcées par les autorités chinoises mais « après l’ouragan Katrina de 2005, les incendies en Californie ou les feux de forêt en Australie de 2019, qui donc, parmi les hommes politiques ou les responsables de ces pays, a été poursuivi ou limogé ? Rien de tout cela n’a troublé les vacances du président américain, ni celles du premier ministre australien. » rappelle le porte-parole.

 

Au cours de l’épidémie de SRAS de 2003, il y avait eu 5 327 cas confirmés de la maladie en Chine continentale, dont 349 décès. Rappelons qu’en 2009, l’épidémie de Grippe A aux États-Unis, qui n’avait entraîné aucune mesure stricte de contrôle et de prévention pendant 6 mois, s’était propagée dans le monde entier, infectant plus de 1,6 millions de personnes et causant plus de 280 000 morts…

 

Source : www.notre-planete.info/ Auteur Ophélie Bontemps Ophélie Bontemps / notre-planete.info/Article mis à jour le 01 mars 2020, 10:18 Mises à jour régulières

 

https://www.notre-planete.info/actualites/4135-coronavirus-epidemie-Chine-monde/

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, hospitals, 2020"

 

——————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "CORONAVIRUS,"

 

4 – Coronavirus : en direct, le bilan des cas en France et dans le monde (Coronavirus : 50 pays touchés, 41 cas en France)

 

Près de 3000 morts et 87 000 personnes infectées dans le monde, dont 80 000 rien qu’en Chine : le coronavirus continue sa progression. En France, la barre des 100 personnes contaminées vient d’être franchie. Carte en direct, symptômes, événements annulés, écoles fermées, nombre de morts… Conseils pour se protéger du virus et éviter la transmission.

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital"

 

SOMMAIRE

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital"

 

L‘épidémie de coronavirus Covid-19 continue sa progression dans le monde. A ce jour, le bilan est de 86 986 personnes contaminées par le virus SARS-CoV-2 , dont 80 000 cas en Chine et 2 979 décès. En France, 100 personnes ont été infectées depuis le début de l’épidémie, apparue à Wuhan (Chine) en décembre 2019. Dans le département de l’Oise, 36 personnes sont contaminées.

 

Dans ce contexte, le gouvernement a décidé d’annuler tous les événements de plus de 5000 personnes (comme le semi-marathon de Paris) et de fermer des écoles dans certaines villes de l’Oise et de Haute-Savoie. Pour autant, le Premier ministre, Edouard Philippe se montre rassurant : « Notre système sanitaire est solide et nous avons toutes les armes pour faire face à ce qui est l’apparition d’un nouveau virus qui circule désormais dans des conditions encore restreintes sur le territoire national. Je ne veux ni faire peur, ni faire comme si tout cela n’est pas grave. Je dis aux Françaises et aux Français que nous avons un plan« .

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital"

 

_ Dernières infos :

  • Première victime en Australie : un homme de 78 ans est décédétôt ce dimanche 1er mars 2020 dans un hôpital de Perth, après avoir été contaminé au coronavirus. Selon les autorités sanitaires du pays, il aurait voyagé à bord du navire de croisière le « Diamond Princess » et aurait été mis en quarantaine au large du Japon.
  • La Corée du Sudest le deuxième pays qui compte le plus de cas d’infections au coronavirus : elle comptabilise 3 526 infections dont 376 nouvelles contaminations et 17 morts. 
  • Invité sur le Journal télévisé de TF1 samedi 29 février, Edouard Philippe a indiqué que les élections municipales auraient évidemment lieu. « Elles auront lieu dans les meilleures conditions possibles. Notre objectif n’est ni de contraindre les campagnes municipales ni de contraindre le déroulement des élections municipales. »  
  • Le gouvernement a décrété le passage au stade 2dans la gestion de l’épidémie de coronavirus. Il a ainsi décidé d’annuler dans le département de l’Oise l’ensemble des rassemblements et de fermer les établissements scolaires des 5 communes les plus touchées. 
  • Le maire de la Balme-de-Sillingy (Haute-Savoie) a été testé positif au coronavirus, a-t-il annoncé sur son compte Facebook samedi 29 au soir : « J’ai fait le test, ce soir, j’ai le résultat, je suis positif, je vais aller à l’hôpital rejoindre les 13 autres Balméens. Je vous en prie, soyez prudents, ne vous faites plus la bise, ne serrez plus des mains et déplacez vous que si vous en avez besoin« . Les écoles sont ainsi fermées dans la villeet les habitants doivent adopter les mêmes mesures que ceux de l’Oise (éviter les rassemblements…).
  • Les rassemblements de plus de 5000 personnes confinées dans un même endroit sont annulés : le semi-marathon de Paris (qui devait avoir lieu dimanche 1er mars), le carnaval d’Annecy, le salon de l’Agricultureferme prématurément ses portes le 29 février au soir.
  • Trois soignants de l’hôpital Tenon a Paris ont été testés positifs au coronavirus. Ils auraient été contaminés par un patient originaire de l’Oise et hospitalisé depuis le 21 février dans l’établissement. Les deux premiers soignants testés positifs « ont été hospitalisés dans le service de maladies infectieuses de l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière [à Paris, établissement de santé de référence. 
  • A Hong Kong, lechien d’une femme atteinte du coronavirus a été placé en quarantaine après que des échantillons prélevés sur l’animal aient été testés positifs au coronavirus.
  • Le ministre de l’Education Jean-Michel Blanquer a indiqué le 28 février sur Europe 1 qu’environ« 2 000 élèves » n’ont pas repris l’école après les vacances scolaires parce qu’ils revenaient de zones à risque et sont donc restés chez eux pour 14 jours (durée d’incubation du virus). Le ministère prévoit de mettre en place un dispositif d’école à distance.
  • 80% des formes de coronavirus sont toujours mineures, 15% de formes sévères et 5% de formes graves qui nécessitent le placement en réanimation. Aucune forme grave ni de décès n’est à déplorer chez des enfants.
  • Le pays d’Europe le plus touché est l’Italieavec 1280 contaminations et 29 morts enregistrés en seulement quelques jours. Dans ce contexte, les Français sont invités à reporter leur voyage en Italie. 
  • La province de Hubei, berceau de l’épidémie en Chine représente encore 96% des cas de coronavirus.

 

« Lavez-vous les mains toutes les heures, éternuez dans votre coude. Utilisez des mouchoirs à usage unique. Je recommande désormais, et pour une période qui reste à déterminer, d’éviter la poignée de main. » 

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital"

 

_ Coronavirus en France : 100 personnes ont été contaminées

Les cas de contamination au coronavirus en France ont connu une nouvelle augmentation le 29 février avec la barrière des 100 personnes contaminées sur le territoire depuis le début de l’épidémie. 

  • 86 patients sont hospitalisés dont 9 dans un état grave. 
  • 12 personnes ont été soignées et sont sorties de l’hôpital. 
  • Deux patients sont décédés, un patient chinois de 80 ans le 14 février à Paris et un Français de 60 ans le 26 février dans l’Oise.

La France est dans le stade 2 de l’épidémie suite à l’apparition de chaîne de transmission du virus. L’objectif est toujours de freiner la diffusion du virus et de protéger les zones non ou peu touchées. Les autorités recommandent de reporter les voyages non indispensables surtout hors de l’Union européenne. Les personnes les plus fragiles sont les plus âgées, atteintes de pathologies chroniques, immuno-déprimées.

Reporter les voyages non indispensables surtout hors de l’Union européenne.

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france"

 

  • Où sont localisés les cas en France ?
  • 36 cas dans l’Oise(5 communes touchées : Creil, Crépy-en-Valois, Vaumoise, Lamorlaye, Lagny-le-Sec). Il s’agit de contacts professionnels ou familiaux. Ces personnes sont notamment hospitalisées à Nantes, Lille, Dijon, Béjin à Saint-Mandé, Compiègne et Tenon. Certaines écoles de l’Oise seront fermées la semaine prochaine.
  • un autre regroupement de 9 cas est identifié en Haute-Savoie, à La Balme près d’Annecy.  
  • 11 personnes ayant participé à un voyage organisé en Egypte.
  • 2 cas isolés à Montpellier
  • Un cas isolé à Bichat (Paris), de retour d’Italie.
  • 1 cas à Nice, une femme revenant de Milan.

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, aéroports français"

 

_ Les mesures mises en place par le gouvernement sont :

  • Augmentation des capacités de diagnostic biologique, la capacité est désormais de 1500 tests par jour contre 400 avant l’arrivée du coronavirus. Dès la semaine du 24 février, plusieurs milliers de tests pourront être réalisés quotidiennement pour répondre au besoin.
  • Mise à disposition d’un guide questions-réponses à destination de tous les professionnels de santé. 
  • Commande de plusieurs millions de masques FFP2 pour les professionnels de santé.
  • 138 établissements de santé peuvent accueillir les malades du coronavirus.
  • Un hôpital de référence a été désigné dans chacun des départements et régions d’outre-mer.
  • Mise en place d’un numéro vert pour toutes questions sur le coronavirus : 0.800.130.000 (appel gratuit).
  • Le gouvernement a décidé d’annuler dans le département de l’Oise l’ensemble des rassemblements, de fermer les établissements scolairesdes 5 communes les plus touchées. 
  • Les écoles sont aussi fermées à La Balme en Haute-Savoie et les habitants doivent adopter les mêmes mesures que ceux de l’Oise (éviter les rassemblements…).
  • Les rassemblements de plus de 5000 personnes confinées dans un même endroit sont annulés : le semi-marathon de Paris, le carnaval d’Annecy, le salon de l’Agriculture ferme prématurément ses portes le 29 février au soir.

  

Les recommandations pour les personnes revenant de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie : 

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, south africa, hospitals, south africa,"

 

_ Dans les 14 jours suivant le retour :

  • Surveillez votre température 2 fois par jour ;
  • Surveillez l’apparition de symptômes d’infection respiratoire (toux, difficultés à respirer…) ;
  • Portez un masque chirurgical lorsque vous êtes en face d’une autre personne et lorsque vous devez sortir ;
  • Lavez-vous les mains régulièrementou utilisez une solution hydro-alcoolique ;
  • Évitez tout contact avec les personnes fragiles (femmes enceintes, malades chroniques, personnes âgées…) ;
  • Évitez de fréquenter des lieux où se trouvent des personnes fragiles (hôpitaux, maternités, structures d’hébergement pour personnes âgées…) ;
  • Évitez toute sortie non indispensable (grands rassemblements, restaurants, cinéma…).
  • Travailleurs/étudiants : dans la mesure du possible, privilégiez le télétravail et évitez les contacts proches (réunions, ascenseurs, cantine…) ;
  • Les enfants, collégiens, lycéens ne doivent pas être envoyés à la crèche, à l’école, au collège ou au lycée, compte tenu de la difficulté à porter un masque toute la journée. Leur fièvre doit être surveillée pendant 14 jours, matin et soir.

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, aéroports français"

 

_ Quelles mesures en cas de voyage et dans les aéroports français ?

L’épidémie de coronavirus complique les déplacements à l’étranger. Le gouvernement déconseille les voyages en Chine et recommande de reporter les voyages non indispensables surtout hors de l’Union européenne. Plusieurs conseils aux voyageurs sont affichés dans les aéroports : ne pas manger de viande crue, se laver les mains, ne pas toucher d’animaux…

La mise en place de portails thermiques pour détecter la température des voyageurs n’est pas envisagée en France alors qu’elle existe dans d’autres pays en raison d »une « absence d’efficacité » a expliqué le Pr Jérôme Salomon, « On n’a jamais réussi à capter la majorité des cas par ce dispositif. Ce n’est pas la bonne technique, ça rassure visuellement mais le dispositif doit être beaucoup plus fin, la vraie réponse est soignante : pouvoir examiner et tester un patient à l’aéroport ».

 

Résultat de recherche d'images pour "CORONAVIRUS,"

 

_ Faut-il mettre un masque en France ?

Le port du masque chirurgical est recommandé si vous avez séjourné en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), à Singapour, en Corée du Sud, en Iran, ou dans les régions de Lombardie et de Vénétie en Italie, pendant les 14 jours suivant leur retour. Il est également recommandé si vous êtes malades pour éviter de diffuser la maladie par voie aérienne. Il n’est pas recommandé dans les autres cas.

  • Les masques dits chirurgicaux sont des masques anti projections qui protègent les autres de vos symptômes. Il est réservé aux malades ou aux personnes contacts potentiellement contagieuses.
  • Les masques de protection respiratoire type FFP2 sont  réservés aux professionnels de santé (transport sanitaire, pompiers, médecins libéraux, infirmiers…) qui réalisent des gestes à risque qui peuvent les contaminer (examiner, intuber un malade…). 

 

Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital"

 

_ Que faire si on pense avoir des symptômes ?

Les premiers symptômes d’une infection au coronavirus ressemblent à ceux de la grippe : fièvretouxdouleurs musculaires, fatigue... puis elle dégénère et se caractérise par des difficultés à respirer« La maladie démarre de façon bénigne et puis vers le 8e jour ou 10e jour, il y a un certain nombre de patients qui s’aggravent de façon conséquente, c’est un processus pas très habituelle en maladie infectieuse » remarque le Dr Catherine Leport, responsable de la mission Coreb lors d’une table ronde au Sénat le 26 février 2020. Il existe des formes asymptomatiques et bénignes, ce qui distingue ce nouveau coronavirus du virus du Sras (un autre coronavirus) qui ne se manifestait que par des formes sévères, et retarde le diagnostic.

 

 Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, 2020"

 

_ En cas de signes d’infection respiratoire dans les 14 jours suivant le retour de Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou d’Italie :

  • Contacter le Samu Centre 15 en faisant état des symptômes et du séjour récent en Chine (Chine continentale, Hong Kong, Macao), de Singapour, de Corée du Sud, ou des régions de Lombardie et de Vénétie en Italie.
  • Évitez tout contact avec votre entourage et conservez votre masque.
  • Ne pas se rendre chez son médecin traitant ou aux urgences, pour éviter toute potentielle contamination.

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, hygiène"

 

_ Un virus qui se transmet bien plus par les mains que par la salive : lavez-vous les mains souvent !

 

Un virus très contagieux même avant les premiers symptômes

« On est face à un virus contagieux, qui se transmet par voie respiratoire ce qui n’est évidemment pas la voie la plus aisée à combattre, qui est potentiellement contagieux quelques heures avant l’apparition des symptômes ou chez des personnes qui ont peu de symptômes » a déclaré le Pr Jérôme Salomon, directeur général de la Santé au Sénat le 26 février. Cette contagion spécifique au Covid-19 « laisse beaucoup moins de temps pour diagnostiquer les malades et les isoler et rendra le contrôle de l’épidémie plus difficile«  a souligné le Pr Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l’Institut Pasteur, le 26 février au Sénat

 

 Résultat de recherche d'images pour "coronavirus, france, hopital"

 

_ Comment se protéger du coronavirus ?

Comme il n’y a ni vaccin, ni médicament efficace contre le coronavirus, le meilleur moyen de s’en protéger est l’application de mesures d’hygiène. Si beaucoup se ruent sur l’achat de masques, il faut savoir qu »ils n’ont « aucun sens si on ne se lave pas les mains puisqu’en pratique on touche des surfaces contaminéesl’hygiène des mains est donc fondamentale » a martelé le Pr Jérôme Salomon.

 

Il est recommandé de se laver les mains après avoir toussé, éternuéavant et après avoir préparé à manger, avant de manger, après être allé aux toilettes, après avoir manipulé des animaux… Autre réflexe à prendre quand on sort de la maison : emmener du gel antibactérien avec soi pour désinfecter les mains en l’absence d’eau et de savon. 

Plus de conseils pour se protéger du coronavirus

 

 Résultat de recherche d'images pour "CORONAVIRUS,"

 

_ Nombre de cas et de morts du coronavirus dans le monde

Le directeur général de l’OMS a annoncé le 28 février que le risque de propagation mondiale du virus était « très élevé« .

 

Nombre de morts du coronavirus par pays au dimanche 1 mars à 9h48.
PAYS NOMBRE DE MORTS
Chine 2 871
Hong Kong 2
Iran 43
Corée du Sud 17
Italie 29
France 2
Japon  5
Japon – Bateau Diamond Princess 6
Philippines 1
US 1
Taiwan 1
Australie  1
TOTAL 2 979

 

Résultat de recherche d'images pour "CORONAVIRUS, COVID-19, mars 2020"

 

Cas confirmés de coronavirus dans le monde au dimanche 1 mars à 09h48.
PAYS CAS CONFIRMES DE CORONAVIRUS
Chine 79 826
Corée du Sud 3 526
Italie 1128
Japon 241
Iran 593
Singapour 102
Hong-Kong 95
Etats-Unis 71
France 100
Allemagne 79
Koweït 45
Thaïlande 42
Taiwan 39
Bahreïn 41
Espagne 45
Australie 25
Malaisie 25
Royaume-Uni 23
Emirats Arabes Unis 21
Vietnam 16
Canada 16
Suède 12
Macao 10
Suisse 18
Irak 13
Israël 7
Norvège 7
Oman 6
Autriche 9
Croatie 6
Liban 4
Grèce 4
Inde 3
Philippines 3
Finlande 3
Roumanie 3
Pays-Bas 6
Russie 2
Pakistan 4
Mexique 4
Afghanistan 1
Népal 1
Lituanie 1
Cambodge 1
Belgique 1
Irlande du Nord 1
Nigéria 1
San Marino 1
Algérie 1
Géorgie 1
Islande 1
Danemark 3
Macédoine du Nord 1
Brésil 2
Monaco 1
Nouvelle-Zélande 1
Estonie 1
Egypte 1
Azerbaijan 1
Biélorussie 1
Quatar 1
Sri Lanka 1
Autres 705
TOTAL 86 986

(…)

 

Source : sante.journaldesfemmes.fr/ Article mis à jour le 01/03/2020/

 

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-maladies/2605417-coronavirus-france-italie-monde-transmission-symptome-mort-carte/

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, 2020"

 

——————————–

 

Résultat de recherche d'images pour "china, south korea, coronavirus, 2020"

 

Leave a reply